Allaitement : Comportements innés ou Compétence à acquérir ?

Intervention de Suzanne Colson lors des Journées Internationales de l'Allaitement 2011

Traditionnellement, trois réflexes néonatals innés sont identifiés comme des réflexes d’allaitement : le fouissement, la succion et la déglutition. Néanmoins, les cliniciens suggèrent souvent que certains bébés ont besoin d’apprendre à s’accrocher au sein et à sucer. De même, le rôle de la sage-femme ou de la consultante en lactation serait de montrer à toutes les mères comment mettre le bébé au sein en suivant des techniques prédéterminées de positionnement et d’attachement.

Au Coeur de la Connaissance Livre Aurélie Mazerm Doula Confirmée

En effet, il est généralement admis que les femmes acquièrent la capacité d’allaiter en imitant les gestes d’autres femmes. Les mères « modernes », vivant dans une culture du biberon, n’ont jamais vu d’autres femmes allaiter et auraient besoin d’un apprentissage.

Cette présentation s’appuie sur les observations d’une étude sur les positions optimales pour la libération de réflexes primitifs néonatals (les RPNs) comme stimulants de l’allaitement maternel. Les RPNs sont un composant du biological nurturing (BN), un terme collectif pour les positions, les états d’éveil et les comportements spontanés de l’allaitement. Des positions maternelles de BN sont celles où la maman s’assoit penchée en arrière.  Ces positions semi-inclinées BN sont essentielles pour la libération de 20 RPNs, comme stimulants d’allaitement.  Quand la maman s’assoit tout droit, comme on le lui apprend généralement, ces mêmes reflexes empêchent souvent le bébé de s’attacher au sein et constituent des entraves à l’allaitement. Curieusement, durant les épisodes de BN, des comportements maternels qui semblent instinctifs ont été observés, ce qui génère de nouvelles théories sur l’ontogenèse de l’allaitement maternel ou comment les mères développent leur capacité à allaiter.

La présentation donnera d’abord un aperçu historique de l’ontogenèse de l’allaitement maternel, suivi d’un résumé des mécanismes de biological nurturing. Enfin, une série de clips vidéo, qui suggère que certaines mères ont des comportements d’allaitement maternel innés, seront projetés et soumis à votre analyse. Des théories concernant la façon dont ces comportements sont déclenchés seront proposées et leurs implications pour la pratique clinique examinées.

Related Posts

Sorry, the comment form is closed at this time.